Actualités

En d’autres temps, Jean-Christophe Averty aurait sans doute dit « A vos cassettes ! », au début de son émission de radio Les cinglés du Music-Hall. Si ce n’est qu’en l’occurrence, cela n’aurait pas complètement suffi. Car cet objet difficile à qualifier précisément – Modern Art –, un objet de jazz et de peinture, propose quelque chose que ne saurait rendre le seul son, qu'il soit transmis par une station de radio, ou par Deezer ou Spotify.


Les lectures successives des papiers d’Alain Duault « La réputation », et d’Olivier Bellamy « Y a-t-il quelque chose de pourri au royaume ? », tels que parus dans le magazine Classica de février 2018, m’ont donné à réfléchir. 

Le premier fait état des jugements définitifs parfois prononcés par des membres du public, au détour d’un concert ou d’un spectacle d’opéra, alors que les mêmes, en tout cas selon Alain Duault, éviteraient d’énoncer de telles sentences concernant, par exemple, la qualité de construction d’un pont ou d'un tunnel, qu’ils estimeraient être du ressort de professionnels.

Le second décrit un orchestre de Paris qui serait dans une situation un peu apocalyptique, et désigne nommément des coupables à la vindicte du « plus haut niveau de l’Etat » qui, lui, « ne semble guère vouloir prendre la mesure (…) du gâchis artistique et humain actuel ».


A propos

Musiques & Publics est une agence de conseil et d’ingénierie indépendante, qui met son réseau de compétences et d’informations au service des collectivités publiques, des entreprises culturelles et des musiciens, et également des agences de conseil généralistes.

Lettre d'information

Pour recevoir toutes les actualités Musiques & Publics, inscrivez-vous !

Vos informations ne seront pas transmises à des tiers.
Please wait

Restons en contact